Le rectorat a lancé sur toute l’académie des opérations de "job dating" avec Pôle Emploi.
Dans l’Yonne, en Côte-d’Or, des intersyndicales se sont dressées contre cela, demandant audience, et rappelant les revendications.

Une audience avait également été demandé auprès de M. le Recteur qui a reçu une délégation intersyndicale à 10 h dans les locaux de Pôle Emploi...
Le fait que la délégation ait été reçue par M. le Recteur lui donne une portée académique.

En voici de courts extraits :
FO : Nous avons sollicité une audience intersyndicale car cette nouvelle démarche de recrutement prend une certaine ampleur et ne nous dit rien qui vaille. Les 4 départements ont été concernés.

  • Nous avons des questions à vous poser sur ce « job dating » ;
  • Nous avons une interprétation claire des causes de la pénurie du recrutement (la faiblesse des salaires, les conditions de travail, la difficulté d’accès au métier avec un démarrage difficile et des concours à Bac +5) ;
  • Et nous avons des revendications à faire entendre : nous ne voulons pas d’un recrutement au rabais et sous statut précaire, nous voulons une revalorisation salariale.

[...] Le recours à des contractuels, quand il s’élargit, pose le problème du statut ; si on ne recrute plus au statut les garanties collectives disparaissent, et chacun est même incité à les abandonner dans une sorte de concurrence qui ne profite pas à l’ensemble.

Recteur : Nous sommes conscients de l’état d’épuisement de la communauté éducative. L’Éducation Nationale ne s’est pas arrêtée pendant la crise. Vous n’avez pas été épargnés mais ça a tenu, avec un engagement très fort. Malheureusement, cela a percuté une réforme que M. Blanquer a engagé et qui a connu ses mésaventures. On n’a pas eu les repères nécessaires pour la mettre en place sereinement. Même Parcoursup de cette année n’est pas optimal.

[...] À propos des contractuels recrutés lors de ce job dating :
Recteur : Il y aura une formation à distance avant la prise de poste. Puis, deux jours d’accueil présentiels les 29 et 30 août. Enfin l’accueil en établissement où chacun est tutoré par un prof expérimenté. Formations disciplinaires en présentiel obligatoires pendant 2 jours ; ce n’est pas rien.

Lisez notre compte-rendu dans son intégralité, partagez-le et discutez-en avec vos collègues.
NB : Au vu du caractère intersyndical, nous nous permettons pour une fois de noter les interventions de nos collègues, sans prétendre à l’exhaustivité et sans vouloir empiéter sur leur expression propre.

En conclusion, nous vous rappelons les revendications communes :

  • Arrêt des suppressions de postes ;
  • Augmentation des salaires ;
  • Organisation, dans l’urgence, d’un concours exceptionnel à Bac +3 pour avoir un recrutement sous statut de stagiaire.